Encart Jardins du PP, paniers de légumes

Une intercommunalité pionnière...

En 1960 fut créé le dixième EPCI (établissement public de coopération intercommunale) de France : le District Urbain de Clermont, en substitution d'une fusion de communes projetée dans les années 50.

 

Découvrez l'intercommunalité en 3 minutes :

(Activez le son)


 

Une inscription territoriale dans une logique de bassin.


Le District a dépassé la logique urbaine qui était la sienne à l'origine, c'est ainsi que le nombre de communes est passé de 5 à 19. Désormais, l'urbain et le rural sont associés dans ce projet, la plus petite des communes comptant moins de 100 habitants et la plus importante plus de 11.000.

 

Une gestion du territoire respectueuse de ses composantes.


Toutes les décisions importantes font l'objet d'un examen par le bureau des maires et vice-présidents, l'unanimité de celui-ci étant requise avant de soumettre le dossier en réunion de conseil de communauté. Quelle que soit sa taille, chacune des communes dispose des mêmes droits que les autres.

 

Une programmation de la politique suivie.


La programmation financière pluriannuelle est établie sur la base d'un recensement des projets à mettre en œuvre et d'une analyse financière approfondie. Cette programmation permet de scinder le mandat en deux programmes triennaux.

 
Programme du cinéma du Clermontois
Du 02/8/2017 au 29/8/2017